Focus sur notre allaitement

En cette journée mondiale de l'allaitement, j'ai eu envie de revenir avec vous sur mon expérience personnelle concernant notre allaitement qui devrait se terminer d'ici un mois environ. Comme vous le savez sans doute déjà, les médecins recommandent aux jeunes mamans d'allaiter leur bébé (si elles le peuvent et le désirent) au moins jusqu'aux six mois de l'enfant. C'est donc l'objectif que je me suis naturellement fixé dès le début de cette expérience. Mon fils ayant désormais 5 mois, il nous reste encore à peu près un mois avant de passer à l'étape suivante, celle de la diversification alimentaire. Ensuite, il prendra le biberon en plus des petites purées et compotes.

Mais avant toute chose, je voudrais vous inviter à relire plusieurs articles en rapport avec l'allaitement que j'avais rédigé durant ma grossesse ou au tout début de celui-ci. Le premier énumère les bienfaits qu'apporte l'allaitement maternel pour le bébé & la maman, le second concerne la mise en place de l'allaitement dans notre cas personnel (avec un nouveau-né en néonat') et dans le troisième article je vous indiquais quels étaient les accessoires utiles lorsqu'on allaite son bébé. 

Pour les (re)lire, il vous suffit simplement de cliquer sur les images ci-dessous. 


http://mon-jolicoeur.blogspot.fr/2014/10/lallaitement-maternel-une-grande-source.htmlhttp://mon-jolicoeur.blogspot.fr/2014/12/comment-jai-allaite-mon-bebe-premature.htmlhttp://mon-jolicoeur.blogspot.fr/2015/01/mes-accessoires-utiles-pour-lallaitement.html


Maintenant que notre allaitement touche à sa fin, je pense avoir le recul nécessaire pour pouvoir vous donner mes impressions en tant que jeune maman allaitante. Tout d'abord, la mise en place de celui-ci s'est faite dans un contexte particulier. Mon bébé prématuré était hospitalisé en néonat' et je devais tirer mon lait à la maison ainsi qu'à l'hôpital pour que ma montée de lait se fasse correctement et que je puisse le nourrir comme il se doit. Je ne reviendrai pas sur les détails (car tout est dit dans l'article où j'en parle, à vous de le lire !) Mis à part des débuts pas toujours faciles à cause de la fatigue de l'accouchement et de la contrainte d'utiliser le tire-lait (pompage, nettoyage...) ma montée de lait s'est finalement très bien faite. D'ailleurs j'avais tellement tiré mon lait au début, que j'ai risqué l'engorgement lorsque je me suis retrouvée avec mon petit bébé qui ne prenait quasiment rien comparé aux grosses quantités de lait que j'arrivais à tirer durant ses trois semaines d'hospitalisation. Heureusement, plus de peur que de mal. De retour à la maison avec mon bébé quelques jours plus tard, j'ai pu lui donner le sein sans difficulté. Nous avons tout de même pris l'habitude d'utiliser un bout de sein en silicone car étant prématuré, il n'avait pas la force de téter suffisamment fort. Cette membrane l'a bien aidé les premiers temps et m'a évité les crevasses. Puis les mois ont passé et le bout de sein en silicone est resté par confort pour moi, car il lui arrivait de me pincer ce qui était très désagréable. En général, les trente premières secondes de la tétée me font toujours mal car mon fils est pressé de manger et aspire fort, mais ensuite tout rentre dans l'ordre et les minutes qui suivent sont plus agréables. Aujourd'hui encore, il est allaité exclusivement au lait maternel. Lorsque j'en parle avec les médecins qui le suivent (que ce soit notre médecin traitant ou la pédiatre de l'hôpital) ils s'accordent tous pour me dire que ce que je fais est très bien, que le lait maternel est ce qu'il y a de meilleur pour mon bébé (d'autant plus qu'il était prématuré !) et que ça lui convient bien puisqu'il prend du poids à chaque visite. Tant mieux. Au tout début, il se réveillait une fois la nuit pour téter, mais désormais il dort bien et ne réclame le matin que vers 9h-10h voire parfois même 10h30 ! Après avoir utilisé le tire-lait électrique loué à la pharmacie au tout début de notre allaitement, le tire-lait manuel dont je disposais à la maison ne m'a finalement pas vraiment servi. Comme je nourrissais mon fils presque tout le temps à la maison, je n'en ai pas eu besoin. Il m'est arrivé de l'utiliser, mais très peu au final. Maintenant que vous avez eu mon retour d'expérience concernant l'allaitement, voici concrètement quels ont été les avantages et les inconvénients de donner le sein à mon bébé.

   Pas de préparation, un lait prêt à toute heure !

LE gros avantage de l'allaitement est bien sûr le fait qu'il ne nécessite pas de préparation particulière. Peu importe quand bébé a faim et réclame le sein, il y aura toujours du lait prêt et à la bonne température. Je pense que c'est un gain de temps considérable, d'autant plus qu'il n'y a pas besoin non plus de nettoyer des biberons après la tétée. Dans notre cas juste le bout de sein en silicone, mais si vous ne mettez rien vous n'aurez rien à faire. C'est vraiment pratique ! C'est certainement ce qui me manquera le plus lorsque mon fils passera au biberon.

   Bébé est protégé des maladies

A part la rhinopharyngite que mon fils a attrapé début Janvier lorsque son grand-père malade était là, il n'a pas choppé d'autres maladies de tout l'hiver. Je vous avoue qu'on redoutait qu'il tombe malade et surtout qu'il fasse une bronchiolite car comme c'était un bébé prématuré, le personnel de l'hôpital nous avait prévenu que s'il attrapait quelque-chose alors il serait hospitalisé de suite (et moi avec puisque je l'allaite !) Cette idée ne me réjouissait pas du tout, alors nous l'avons toujours bien couvert de peur qu'il n'attrape froid et ça a été. Je pense que mon lait y est aussi pour quelque-chose ! En effet, en buvant le lait de sa maman il a pu bénéficier de mes anticorps qui l'ont aidé à se défendre. Récemment j'ai moi-même attrapé un rhume mais lui il n'a rien eu du tout. Tant mieux pour lui, pourvu que ça continue ! 

   De bons moments à deux

Le fait d'allaiter mon bébé m'a permis d'avoir des moments privilégiés avec lui. Il connait mon odeur et se sent apaisé lorsqu'il tète. Il lui arrive souvent de s'endormir dans mes bras. C'est un lien qui se crée au fil des jours, un lien qui est renforcé par l'allaitement. Ces moments où je lui donne le sein n'appartiennent qu'à nous. Ce sont des moments où je me retrouve seule avec mon bébé, où il est blotti contre moi, où nous sommes dans le calme et où l'on se sent bien. Tout simplement.

J'ai tout de même été confrontée à quelques points négatifs comme le fait de ne pas pouvoir allaiter en public car cela me gêne. Les seules fois où c'est arrivé, j'ai utilisé un maxi-lange mais ce n'était pas pratique pour moi. Surtout en hiver avec toutes les couches de vêtements. En vacances dans nos familles, j'ai dû m'éclipser dans "ma" chambre à chaque fois que je devais nourrir mon bébé. Je me sentais un peu exclue, mais les connaissant ça aurait été mal vu d'allaiter devant eux...

Je pourrais également parler des petites douleurs, surtout en début de tétée. Mais au final cela ne dure pas longtemps, ce n'est donc pas grave. On serre les dents trente secondes puis ça passe !

Enfin, quand bébé tète on ne sait pas exactement quelle quantité de lait il prend vraiment. Mais on s'y fait. A la longue on voit à sa façon de téter s'il mange bien ou s'il s'endort, si la tétée est trop courte ou trop longue.

Je le referais ! Même si au tout début je ne prenais pas vraiment de plaisir à allaiter, je dois reconnaitre que c'est tout de même très pratique et bon pour la santé de mon bébé. La preuve ? Il n'a quasiment pas été malade de l'hiver (juste une fois !) malgré sa prématurité qui aurait pu faire de lui un bébé plus "fragile". Alors si boire mon lait est bon pour lui, c'est tout ce qui compte ! Dans un mois, lorsque nous cesserons notre allaitement, ces moments rien qu'à nous risqueront de me manquer... Je regretterai sûrement le temps où je n'avais qu'à sortir mon sein pour le nourrir, sans avoir besoin de rien préparer ni de faire la vaisselle. Mais le papa pourra prendre le relais de temps en temps et ce sera plus facile de le nourrir lorsque nous sortirons. Si on ajoute à tout cela que le lait maternel est totalement gratuit, je pense que nous avons fait de sacrées économies ! En ces temps de crise, ce n'est pas un petit argument sans importance ! Sans aucun doute, j'allaiterai mon prochain enfant si je le peux.

Et vous, vous allaitez vos enfants ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. Allaitement exclusif pour moi aussi ^^
    Mais comme je commence un travail dans deux semaines, on essaye d'introduire un biberon de lait artificiel en vue de la mise en place d'un allaitement mixte ... et c'est pas gagné ...
    Après ses 6 mois, je pense encore allaiter matin et soir, jusqu'au tarissement ou ses 1 an si ça tient jusque là ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui effectivement si tu commences à travailler bientôt, il va falloir mettre en place un allaitement mixte. Comment ça se passe pour l'instant ? On t'a donné des conseils pour diminuer ta lactation ou pas ? Ma sage-femme m'avait dit qu'il y avait quelques astuces mais ne me les a pas donné (c'est sûrement pour me faire revenir ^^)
      Sinon c'est bien que tu continues à l'allaiter matin et soir pour la suite. J'y ai pensé mais je pense finalement lui donner le biberon (s'il l'accepte) pour me soulager. C'est déjà bien qu'on tienne jusqu'à ses 6 mois, maintenant le papa aussi aimerait pouvoir lui donner à manger et ce sera plus simple pour nous lorsque nous sortirons ;-)

      Supprimer
    2. Hum ... pour l'instant, il a pris un peu le biberon de lait maternelle, mais le lait artificiel, c'est pas ça ...
      J'espère que ça va doucement se mettre en place ...

      Non, pas d'astuce pour diminuer la lactation, juste espacé les tétées et expulser le lait manuellement en cas de trop plein.

      Supprimer
    3. C'est vrai ? Il n'aime pas le lait artificiel... ? C'est sûr que ça ne doit pas avoir aussi bon goût que le lait de maman ^^ J'espère pour toi que ça va bien se mettre en place rapidement. Nous devons voir le médecin en fin de semaine prochaine, je lui demanderai des conseils car je ne sais pas du tout pour quel lait artificiel opter ni comment débuter la diversification alimentaire ensuite... On verra...

      Supprimer
  2. Ton blog est clairement un des plus agréable que je suis, félicitations ! Pour en revenir a l'article, pourquoi cette décision de stopper l'allaitement passé les 6 mois et commencer les biberons ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh merci pour ton compliment, c'est vraiment gentil ! :-)

      Je sais que je pourrais continuer à allaiter mon bébé matin et soir, mais cela va aussi me soulager d'arrêter. Le papa pourra à son tour nourrir notre enfant de temps en temps grâce au biberon et comme je ne suis pas à l'aise pour allaiter en public, ce sera plus simple lorsque nous sortirons et ne serons pas chez nous.

      En fait depuis le début, on me disait que si j'arrivais à allaiter mon bébé plusieurs mois ce serait déjà bien (les débuts ont été un peu difficiles à cause de son hospitalisation en néonat' mais j'ai été surprise que ça ait finalement si bien fonctionné !) A chaque visite mensuelle lorsque je dis que j'allaite toujours exclusivement mon bébé, les médecins sont étonnés et ravis (c'est soit disant rare pour eux de voir des mamans allaiter si "longtemps"...) Du coup une fois l'objectif des 6 mois atteint, ce sera une victoire car mon fils aura bénéficié de mes anticorps et aura bien pris des forces jusque-là du coup nous pourrons passer à autre chose. Tu allaites toujours toi ?

      Supprimer
    2. C'est génial que tu ai persévéré malgré les difficultés du début. Après avec la diversification, le papa aura aussi sa part d'implication niveau nourriture .. Ceci dit je comprends ton soulagement, la tétine ambulante ça va un peu quoi ! J'ai lu récemment les résultats d'une étude sur l'allaitement qui expliquait en fait que l'enfant soit allaite 6 mois ou plus, les avantages étaient les mêmes, l'important était de passer le cap des 6 mois. C'est le meilleur que tu aurais pu offrir a ton fils !!

      Moi je continue, il a 8 mois et demi, mais parce que je n'ai pas de contraintes, je travaille pas, mon fils est avec moi toute la journée, ça nous fait plaisir, c'est notre petit moment câlin, je sais que ça lui fait du bien, et moi ça me donne l'excuse de ne rien faire pendant quelques minutes :D

      Supprimer
    3. Oui je suis contente d'avoir persévéré car je tenais à allaiter mon bébé et encore plus en voyant qu'il est né prématuré... Il avait besoin de prendre des forces et je savais que le lait maternel était ce qu'il y avait de mieux pour lui :-) Je ne connaissais pas cette étude dont tu me parles mais ses résultats me confortent dans mon choix de stopper l'allaitement une fois ses 6 mois passés ;-) Au moins mon fils aura eu tous les avantages du lait maternel jusque-là et en continuant ou pas apparemment c'est pareil. Ces jours-ci c'est de plus en plus dur de lui donner le sein, il se tortille dans tous les sens, tire fort dessus, c'est du sport ! Je ne sais pas ce qu'il lui arrive, pourtant j'ai toujours du lait.

      C'est bien que tu réussisses toujours à l'allaiter à 8 mois et demi. Je suis comme toi, je ne travaille pas pour l'instant, mais l'allaiter ne me fait pas trop plaisir car comme je te l'ai dit c'est de plus en plus difficile. Mais je suis admirative de voir que tu en profites pleinement et que pour vous l'allaitement est un moment câlin :-)

      Supprimer
  3. J'ai a-d-o-r-é allaiter mais la nature a décidé qu'il fallait arrêter tôt, trop tôt.
    Pour ma fille j'ai dû arrêter à 2 mois. J'avais un REF du coup ma fille le vivait très mal et s'agitait à la fin... Pour son bien être j'ai arrêté.
    Pour mon fils, ça n'a duré que 2 semaines... J'ai dû lui donner des bibi à la mater car il est né en hypoglycémie et avait besoin de lait dès sa naissance pour se remettre et forcément, rien pendant 2 jours à attendre la montée de lait. Une fois arrivée, je produisait beaucoup de trop lait, ce qui a engendré de gros engrogement à m'emmener aux urgences avec températures et tutti quanti... Forcée à arrêter et pourtant mon loulou prenait bien mais dès qu'une tétée se terminait, le sein se remplissait aussitôt et je vidais les 2 seins avec un tire lait et je remplissait encore 180ml de bibi pour chaque seins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma pauvre, ça n'a pas dû être facile pour toi... :-/ Non seulement il y a la déception de ne pas pouvoir allaiter tes enfants comme tu le voudrais, mais en plus tu as dû faire face à la douleur des engorgements... Tu avais pourtant beaucoup de lait !

      Supprimer
    2. Oui :( j'ai très mal vécu la fin de l’allaitement à cause de cela. Je m'en voulais tellement :( :( :(

      Supprimer
    3. Mais ce n'était pas ta faute !!!

      Supprimer
  4. Moi je compte bien allaiter!! J'ai ce qu'il faut en plus!! Et puis l'autre avantage c'est que ça fait des économies! Pas besoin d'acheter du lait en poudre...
    Par contre je pense que je passerais le relais au papa de temps en temps ^^ On a acheté de quoi congeler mon lait au cas où ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ! Les médecins disent beaucoup de bien sur l'allaitement maternel donc quand on peut allaiter c'est bien de le faire ;-) Quant aux économies, je confirme !!! Depuis qu'on est passé au lait en poudre, on a vu la différence sur notre budget dépenses... Uhm uhm ! J'avais aussi acheté le tire-lait manuel et de quoi congeler mon lait mais je ne l'ai pas fait... Au final tirer son lait ou donner le sein c'est pareil, le temps est perdu... Du coup je n'ai pas vu l'intérêt de tirer mon lait pour que le papa donne ensuite le biberon (mais c'est mon avis personnel ^^). Je parle pour le côté plaisir, car cela peut être très pratique si la maman doit partir quelque-part (à un rendez-vous médical par exemple) et que le papa reste à la maison pour garder bébé.

      Supprimer
    2. Normalement je devrais accoucher dans une maternité labelisée "Amis des bébés" Il n'y a qu'une vingtaine de maternité avec ce label en France. Et ils sont très accès sur l'accouchement naturel et l'allaitement, donc je serais bien prise en charge normalement :) J'ai hâte!!!

      Supprimer
    3. Ah c'est bien ça ! Tu devrais être bien prise en charge pour l'allaitement ! On devrait te donner des conseils etc... Moi on m'a encouragé à allaiter en néonat'. C'est bien, car j'aurais pensé que c'était foutu étant donné que j'ai été séparée de mon bébé juste après sa naissance...

      Supprimer
    4. Oui ils font les choses bien maintenant en néonat! Et puis c'est important pour le bébé :)

      Supprimer
    5. Oui voilà, c'est encore plus important qu'un bébé prématuré puisse boire le lait de sa maman. D'ailleurs je pense que ça lui a apporté une bonne protection grâce à mes anticorps :-) Heureusement qu'il y a eu le tire-lait au début ! (même si ce n'était pas une partie de plaisir).

      Supprimer
    6. Oui il parait que c'est pas très agréable les tire-lait.... J'hésitais à me procurer le tire lait électrique de chez Avent... Mais bon je verrais bien je pense

      Supprimer
    7. Oh non, je confirme ! Surtout quand tu es contrainte de l'utiliser toute la journée (et même la nuit) pour faire monter ta lactation et sauver ton allaitement ! Après quand c'est pour l'utiliser de temps en temps ça va, c'est pas pareil ;-)

      Supprimer

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

✎ Après avoir lu un article, laisser un COMMENTAIRE ne prend que très peu de temps mais fait vivre le blog ! MERCI à tous ceux qui prendront le temps d'en laisser pour réagir à mes articles ✉

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░