Comment j'ai allaité mon bébé préma en néonat' et après

Mettre en place un allaitement maternel avec un bébé né à terme n'est pas toujours chose facile, mais lorsqu'il s'agit d'un petit prématuré qui est hospitalisé en service de néonatalogie, ça l'est encore moins ! Alors, comment pouvons-nous faire dans ces cas-là ? La solution qui s'est imposée à moi est un peu particulière et consistait à devoir tirer mon lait à la maison et à donner le sein à mon bébé lors de mes visites à l'hôpital. Voici notre histoire...



La Maternité m'avait prescrit une ordonnance afin de pouvoir louer un tire-lait électrique à la pharmacie. Heureusement qu'il était là, car je n'aurais jamais réussi à tirer d'aussi grandes quantités de lait sein après sein avec un tire-lait manuel (ça m'aurait pris un temps fou !) Je ne vais pas vous mentir, tirer son lait n'est pas une partie de plaisir ! Ça ne fait pas du bien, nos tétons sont gonflés et douloureux après chaque séance, sans parler du fait qu'il faille ensuite nettoyer soigneusement le matériel après chaque utilisation car aucun germe ne doit venir contaminer le lait maternel. Concrètement comment ça se passe ? Je devais tirer mon lait au moins 6 fois en 24h. Il devait y avoir un créneau d'au moins deux heures entre chaque séance et pas plus de 5 heures entre chaque. Je devais donc me lever la nuit aux alentours de 3h-4h du matin pour un rdv nocturne avec cette machine de "torture"... Qu'est-ce que j'étais motivée... ! Mais je pensais à mon petit bébé qui avait besoin du lait de sa maman et je me disais que ça en valait la peine. C'était pour lui que je faisais ça, il fallait que ma montée de lait se fasse bien afin qu'il puisse boire ce que je produisais. Chaque séance durait 30 minutes chrono. En comptant l'installation et le nettoyage ça me prenait au total 45 minutes (parfois un peu plus). Calculez le temps perdu sur une journée complète...

J'ai eu de la chance car apparemment (d'après les puéricultrices) j'étais très productrice. Je tirais en moyenne 800 ml de lait par jour ce qui apparemment était pas mal ! Je remplissais la plupart des biberons avec 130 ml de lait par séance, sachant que celui du matin était énorme car il pouvait contenir jusqu'à 200 ml de lait et que ceux de l'après-midi (qui étaient espacés de seulement 2h) pouvaient n'être remplis qu'à 80 ml. Malheureusement, il n'y avait que deux départs pour le lactarium par semaine, ainsi que deux retours, ce qui fait que j'ai eu l'impression de tirer mon lait pour rien puisqu'à part les biberons que je tirais sur place à l'hôpital, les autres mettaient un temps fou à revenir. Je ne sais d'ailleurs même pas si mon fils a vraiment pu bénéficier de tout le lait que j'avais tiré... Mais de toute façon, j'ai décidé de faire don de tout mon lait en excédent afin que cela puisse aider d'autres bébés dans le besoin.

Voici les contenants stériles dans lesquels je devais verser le lait que je tirais. J'en ai utilisé plus d'une centaine en trois semaines... Quand je recueillais beaucoup de lait, je pouvais même en remplir deux pour une seule séance. Au bout d'un moment, on a fini par me donner de plus grands biberons. Après chaque recueil, il fallait que j'étiquette le flacon (nom, prénom, date, heure) et que je mette le lait au frais. Chaque jour lors de mes visites à l'hôpital, j'apportais fièrement ma petite glacière avec tout le lait que j'avais tiré chez moi depuis la veille au soir. Il partait ensuite au lactarium pour contrôle et revenait plusieurs jours plus tard.


Plus les semaines passaient et plus mon bébé tétait bien lorsque je le mettais au sein à l'hôpital, mais il lui fallait tout de même l'aide d'un bout de sein en silicone. Comme il était prématuré il n'avait pas un réflexe de succion très fort alors cette membrane en silicone était le seul moyen de lui faire prendre le sein... Au bout de deux semaines et demi d'entrainement quotidien à raison de deux tétées par jour lors de nos visites, il réussit enfin à prendre sa dose complète presque à chaque fois en 48h. Cela nous a permis d'obtenir le feu vert du pédiatre qui a accepté de le faire passer en chambre mère-enfant après quoi, si tout se passait bien il pourrait rentrer à la maison. Là, l'allaitement sur 48h s'est bien déroulé. Après l'avoir pesé avant et après chaque tétée durant les premières 24h, on a mis de côté la balance pour les 24h suivantes car les résultats étaient concluants. Moi par contre j'ai souffert. Je me suis rendu compte que j'avais trop tiré mon lait ces dernières semaines par rapport à ce que mon bébé avait réellement besoin, du coup mon corps produisait trop et j'ai risqué l'engorgement. Mes seins étaient énormes, remplis de lait en abondance alors que mon fils ne buvait qu'une petite dose de 50ml à l'époque. On aurait dit que je m'étais fait mettre des prothèses mammaires, c'était très désagréable et ça m'empêchait de dormir. Il a donc fallu que je tire à nouveau mon lait à l'aide du tire-lait électrique pour évacuer l'excédent de lait, retrouver du confort et éviter les engorgements. J'avais peur que ce soit un cercle vicieux, que plus je tirerais mon lait et plus mon corps en fabriquerait, mais finalement tout est rentré dans l'ordre en quelques jours. J'ai juste eu besoin d'utiliser le tire-lait quelques-fois puis mon corps a régulé sa production de lait pour ne fabriquer que ce dont mon fils avait besoin. Ouf ! Plus de peur que de mal.

De retour à la maison, bébé s'est mis à téter plus souvent (parfois il réclamait au bout d'une heure et demi). Puis il a pris son rythme au fil des semaines. Il réclame désormais environ toutes les 3 ou 4h la journée et moins souvent la nuit. La puéricultrice a dit qu'il fallait qu'on parvienne à 6 tétées par jour maximum (pas plus !) et depuis plusieurs jours on y arrive ! Ouf ! On a même eu droit à des nuits plutôt longues, ça fait plaisir ! Quand je dis "longues" c'est de 23h à 6h ou de 22h30 à 4h du matin. On a mis en place un allaitement à la demande, pas comme à l'hôpital où il fallait absolument le nourrir à heures fixes toutes les 3h. Ça a l'air de bien marcher. Chaque semaine, il prend 250 grammes ! C'est plus que prévu ! Par contre, il tète toujours avec le bout de sein en silicone. A son retour à la maison lorsqu'on essayait sans la membrane, il tétait un coup ou deux puis s'arrêtait... Il ne comprenait pas, il se disait que quelque-chose était différent de d'habitude... Et puis depuis un peu plus d'une semaine il commence enfin à réussir à téter sans le bout de sein en silicone ! Il a pris des forces et arrive désormais à tirer assez fort pour prendre le lait directement à sa source, sans aide. Mais parfois ça ne m'est pas très agréable alors finalement c'est moi qui préfère le garder... Il tète très calmement, tout doucement, à son rythme... Ce n'est pas un bébé stressé, au contraire il est très zen ! Les tétées peuvent durer 10 minutes minimum et jusqu'à une heure quand il prend les deux seins à une allure très très lente... Pour ça aussi la puéricultrice m'a donné un conseil : il ne faudrait pas que les tétées durent plus de 20 minutes. Sinon à part ça, je ne saurais dire si j'aime vraiment allaiter. Il y a des femmes qui adorent ça, qui ont besoin de ces moments privilégiés pour se sentir maman. En ce qui me concerne, disons que ça ne me dérange pas de lui donner le sein car je sais que l'allaitement maternel est ce qu'il y a de mieux pour mon bébé, mais quand ça se terminera je ne pense pas non plus être triste et déçue... Au contraire, le papa pourra prendre le relai et se lever un peu la nuit lui aussi pour donner le biberon à son fils ! Enfin on n'y est pas encore car je compte si possible l'allaiter au moins les six premiers mois comme cela est recommandé.

Qui a dû tirer son lait à la naissance de son bébé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Quel courage et quelle récompense quand on voit qu'au final tout se passe bien maintenant surtout que tu dis que tu n'aimes pas "plus que ça"
    Et quelle joie de voir qu'il prend bien du poids :) Ça roule pour vous maintenant et ça fait du bien après des débuts difficiles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout se passe très bien merci :-) La puéricultrice qui vient le peser chaque semaine m'a dit que s'il prenait tant de poids c'était certainement grâce à l'allaitement maternel. Il profite bien. Ça fait plaisir !

      Supprimer
  2. J'ai vécu cette situation aussi mais comme je restais à l'hôpital avec bébé, j'avais la chance de la faire dans une pièce réservée, juste à côté de lui. J'ai ensuite donné le sein, avec une membrane également! Je ne savais pas non plus si j'aimais donner le sein et quand finalement il a commencé les biberons après une de mes absences, j'ai pleuré quand il ne prenait plus le sein! Profite de tous ces moments, ils passent si vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que nous avons vécu un peu la même situation ;-)
      Oui quand l'allaitement se terminera, mon discours sera peut-être différent c'est vrai. C'est souvent quand quelque-chose ne se fait plus qu'on la regrette. Alors j'essaie quand-même d'en profiter bien que je n'y trouve pas un grand plaisir... Je le fais parce qu'il faut le faire, parce que c'est bien pour mon bébé, mais parfois c'est un peu douloureux ^^

      Supprimer
  3. Merci pour ton témoignage. Tu peux être fière de toi, ça n'a pas du être facile de tirer ton lait aussi souvent au début, et de continuer maintenant. Moi je ne sais pas trop à quoi m'attendre mais c'est clairement une des choses qui me fait le plus peur quand je serai maman pour la première fois en février prochain si tout va bien. J'ai peur que ça ne marche pas, d'avoir mal, peut d'avoir trop de lait, pas assez de lait. Bref, peur de cet inconnu...
    Je ne vois pas ce que représente la dernière photo que tu as postée? S'agit-il du fameux bout de sein en silicone? Aurais-tu un lien ce cet objet sur un site de vente en ligne quelconque?
    Aurais-tu d'autres achats à conseiller en vue d'un allaitement optimal? J'ai noté:
    soutien gorge d'allaitement, coussinets d'allaitements à placer sur les tétons entre les tétées, crème pour soulager les tétons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ça n'a pas été facile tous les jours au début... Je ne garde pas un bon souvenir du tire-lait électrique ^^ Heureusement que cette période est derrière moi maintenant ! Si j'ai un conseil à te donner : ne te stresse pas à l'avance. Si tu es stressée, c'est là que tu risques de bloquer le processus. Normalement il ne devrait pas y avoir de problème. Quand le bébé tète, il tire ce dont il a besoin et cela envoi un message au cerveau pour lui dire quelle quantité de lait il devra fabriquer la fois suivante. Oui la dernière photo est justement le bout de sein en silicone (dans sa boîte). C'est celui de la marque Medela. Tu peux le trouver sur le site 1001Pharmacies (http://www.1001pharmacies.com/medela-soins-des-mamelons-bouts-de-sein-contact-taille-m-boite-de-transport-boite-de-2-p14349?utm_source=google-shopping&utm_medium=comparateur-google&utm_campaign=medela-soins-des-mamelons-bouts-de-sein-contact-taille-m-boite-de-transport-boite-de-2&gclid=CIWg4NzKwsICFUcTwwodbV8Avw) mais fais attention, il y a plusieurs tailles ! (S, M et L). Mais si ton bébé parvient à téter tout seul, mieux vaut ne pas utiliser de bout de sein en silicone. Les puéricultrices me disaient que ça pouvait entraîner des allaitements courts... Pour ma part, je n'ai pas acheté de crème pour soulager les tétons car le bout de sein évite les crevasses. En revanche j'ai acheté des coussinets d'allaitement lavables car la boîte de jetables se vide trop vite et au final ça revient plus cher ! Comme je fais des lessives tous les jours, j'en ai toujours qui sont propres. J'ai opté pour ceux de la marque Philips Avent, ils sont très bien ! J'ai acheté mes soutien-gorges d'allaitement chez H&M suite aux conseils d'une blogueuse et ils sont pas mal. Après il existe aussi des coussinets apaisants (chaud ou froid) si jamais tes seins sont douloureux, mais je pense que tu pourras les acheter le moment venu si tu en ressens le besoin. Et sinon, ce sera toujours ça d'économisé ;-)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour tes conseils! :)

      Supprimer
  4. Bravo pour tous tes efforts pour l'allaiter malgré les difficultés. Je suis ravie que l'allaitement soit bien en route maintenant. Au début c'est rarement agréable entre l'indélicatesse ou la difficulté de bébé à prendre au sein. Les meilleurs moments arrivent lorsque ces étapes sont passées. Profite bien de ton bébé. Tu as pris un congé parental ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour tes encouragements :-) L'allaitement fonctionne bien désormais ! Mais comme bébé a de plus en plus de force, c'est de plus en plus douloureux à chaque fois qu'il commence à téter. Heureusement la douleur s'atténue vite. Je suis à la maison pour m'occuper de mon bébé oui. Cet été j'ai terminé une formation et j'ai fait le choix de ne pas commencer à travailler tout de suite pour pouvoir finir ma grossesse tranquillement, accoucher et m'occuper de mon bébé. Du coup je profite bien de lui :-)

      Supprimer
    2. et si tu mets un teton en sillicone ? Encore un accessoire tres glamour... :-)

      Supprimer
    3. Oui oui j'utilise déjà un bout de sein en silicone (il est en photo d'ailleurs ^^) mais ça n'empêche qu'en début de tétée il prend de grosses gorgées et ça pince fort. Heureusement, ça ne dure que peu de temps ;-) Et t'as raison, c'est très glamour !

      Supprimer
  5. J'ai utilisé ce tire lait là pour ma 1ère fille qui est née 3 semaines avant terme. Il était pas mal, mais difficilement transportable et très lourd. A présent, pour ma fille qui vient de naitre (2 semaines d'avance), j'utilise le kitett fisio, je vais bientôt faire un article dessus sur mon blog http://maman--testeuse.blogspot.fr/ (si tu veux y accéder, il faut me donner ton mail, il est en privé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est pas mal ce tire-lait et c'est vrai aussi qu'il se transporte difficilement. Au début on devait l'emporter avec nous à l'hôpital alors c'est mon chéri qui le portait dans sa grosse boîte de rangement. Puis ensuite on nous en a prêté un en néonat' ce qui nous a permis de laisser le notre à la maison. C'était bien pratique. Voici mon mail : monjolicoeur@live.fr

      Supprimer
  6. Pour les bouts de sein, j'ai pris les medela, avec leurs boites, ils sont bien pratiques, mais maintenant, je n'en ai plus besoin. Pour les SG, j'ai prix des brassières tex de carrefour, elles sont top et soutiennent bien et pour les coussinets, j'utilise les avent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise aussi un bout de sein Medela (les Avent étaient trop rigides et bébé n'arrivait pas à téter avec...) par contre leurs coussinets d'allaitement lavables sont top !

      Supprimer
  7. Quel bel article ! Il t'en a fallu du courage, mais je crois qu'une maman est capable de tellement pour ses enfants ! C'est impressionnant !
    Tes débuts ont été particuliers et vous semblez encore chercher votre rythme, alors c'est normal que le plaisir ne soit pas très présent. Moi, il m'a fallu 1 mois 1/2 pour vraiment apprécier ! Mais ensuite j'ai allaité ma fille plus de 13 mois, et quand j'ai arrêté ça a été plus difficile pour moi que pour elle !
    Je te souhaite un bel allaitement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie. Oui c'est vrai que nos enfants sont notre motivation :-) On cherche encore notre rythme tu as raison, même si on commence enfin à trouver nos marques ce n'est pas encore parfait... Je compte allaiter au moins 6 mois, après on verra. Tu me rassures en me disant que le plaisir vient après. A très bientôt j'espère

      Supprimer

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

✎ Après avoir lu un article, laisser un COMMENTAIRE ne prend que très peu de temps mais fait vivre le blog ! MERCI à tous ceux qui prendront le temps d'en laisser pour réagir à mes articles ✉

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░