Le 4ème Cours de Préparation à la Naissance

Il y a quelques jours, je me suis rendue à mon 4ème Cours de Préparation à la Naissance. Laissez-moi vous raconter comment s'est déroulée cette nouvelle séance.

   Le déroulement de la séance

Comme à chaque fois, je suis allé à ce cours accompagnée de mon mari. Nous nous arrangeons toujours pour prendre nos rendez-vous avec la sage-femme sur ses jours de repos. C'est elle qui avait insisté lors de notre tout premier entretien pour que mon mari vienne avec moi. C'est important pour lui de se sentir impliqué et comme ça, le jour J il saura à quoi s'attendre et pourra me soutenir comme il faut. Comme toujours, nous nous sommes installés confortablement dans un coin de la pièce avec coussins, ballon, petits fauteuils et de la musique douce en ambiance sonore. Cette fois-ci, la séance a duré au total une heure et demie.

   Le Thème abordé

Nous sommes entrés dans le vif du sujet puisque nous avons parlé du travail juste avant l'accouchement. On a bien sûr parlé des contractions et comment gérer la douleur notamment en ne restant pas immobile mais en bougeant le bassin (car cela favorise le bon placement du bébé). Il ne faut surtout pas se crisper et attendre ! On peut également gérer la douleur avec un travail de respiration. Elle m'a donné quelques outils utilisés en sophrologie. Par exemple, imaginer une petite plume que je dois faire voler dans les airs en respirant par petits à coups ou encore enfermer ma douleur dans une boîte imaginaire que je chasserai loin de moi. Bon ok, c'est bien beau dit comme ça, mais je ne suis pas certaine que ces choses fictives m'aideront beaucoup quand je ressentirai des douleurs atroces le jour J... Tout se jouera au mental, j'espère pouvoir y arriver... Car si je le peux, j'aimerais accoucher sans péridurale. Ne me prenez pas pour une folle ! ^^ Mais si la douleur est trop difficile à supporter ou s'il y a un risque d'avoir recours à une césarienne ou aux forceps en urgence, alors je me réserve tout de même le droit de la prendre. Ma sage-femme connait mon projet et m'encourage dans cette voie, mais elle m'a quand-même montré et expliqué ce qu'était la péridurale. J'ai vu la piqûre qui a l'air bien longue à voir comme ça, mais en réalité seul le bout est enfoncé. Ça ne me fait pas peur car je n'ai pas la phobie des piqûres. Elle m'a expliqué le déroulement d'un accouchement et les étapes (à partir de quel moment on nous fait entrer en salle de travail etc...). On a évoqué les différents types de déclenchements pour raisons médicales (le tampon, l'ocytocine...) ainsi que le décollement des membranes. Elle m'a montré l'exemple d'un dossier médical avec les courbes qu'ils font suivant l'évolution du travail (ouverture du col, descente du bébé...) Durant toute la phase de travail, la future maman n'a pas le droit de boire ni de manger... Ça m'inquiète un peu, j'ai peur de faire un malaise, de ne pas avoir assez de forces pour pousser... C'est pour limiter les risques en cas de césarienne en urgence. Du coup, il est indispensable d'avoir sur soi un brumisateur d'eau pour pouvoir se rafraîchir ! On a ensuite parlé de la césarienne. Au final, on a évoqué tellement de choses que j'ai un peu de mal à me souvenir de tout en détails, mais je crois avoir fait à peu près le tour de tout ce qui a été traité durant ce cours...

La prochaine fois, nous parlerons de l'accouchement en lui-même et nous évoquerons sûrement les instruments (spatules, forceps, ventouse) ainsi que les petites complications (déchirure, épisiotomie...) Elle m'apprendra également à respirer durant l'expulsion. J'ai hâte d'en savoir plus ! Je me sentirai ensuite un peu plus prête pour le jour tant attendu !

[ Vous pouvez relire le déroulement de mes séances précédentes ici : cours1, cours2, cours3 ]

Où suivez-vous vos cours de Préparation à la Naissance ? 


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Très intéressant article. J'en suis à 23 semaines de grossesse. J'aurai mon premier cours le mois prochain. J'aurai 4 séances en tout. Normalement mon mari devrait venir également avec moi, ça me paraît important. J'hésite encore vraiment sur le fait de demander la péridurale ou pas. J'ai entendu parler d'autres anti douleurs comme le gaz euphorisant, ou des médicaments plus puissants, j'espère en savoir davantage lors des cours pour y voir un peu plus clair à ce sujet ( je suis aux Etats-Unis alors peut-être est-ce différent en France au niveau de la gestion de la douleur?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) C'est bien que ton mari vienne avec toi ! C'est important c'est vrai. Il pourra retenir des choses que tu auras oublié et qui te seront peut-être utiles le jour J. N'hésite pas à poser toutes tes questions à la sage-femme. J'aimerais aussi essayer d'accoucher sans péridurale mais je ne sais pas du tout ce qu'ils ont comme alternatives à la maternité où je vais aller. Comme je suis mes cours de prépa' dans ma ville avec une sage-femme libérale, je ne suis pas encore allé à la maternité... Je pense effectivement qu'on a pas forcément les mêmes méthodes anti-douleur en France et aux Etats-Unis.

      Supprimer

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

✎ Après avoir lu un article, laisser un COMMENTAIRE ne prend que très peu de temps mais fait vivre le blog ! MERCI à tous ceux qui prendront le temps d'en laisser pour réagir à mes articles ✉

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░